Recherche-action: les causes de l’extrémisme violent en Tunisie

Dans le cadre du projet « SALAM prévenir l’extrémisme violent en Tunisie : une approche basée sur les droits humains et la consolidation de la paix », financé par l’UE, l’AECID et l’ACCD, une recherche-action sur les causes de l’extrémisme violent en Tunisie a été mise en place dans 6 gouvernorats de la Tunisie par Free Sight Association.

Dans une première phase, les principaux acteurs qui travaillent sur la Prévention de l’Extrémisme Violent en Tunisie ont été identifiés. Un cartographie des ces acteurs a été élaborée en consortium avec les organisations partenaires du projet (NOVACT , Union Générale des Travailleurs en Tunisie, Association Tunisienne des Femmes Démocrates, Ligue Tunisienne des Droits Humains , Free Sight Association , WW-GVC). Ces acteurs ont participé d’une façon très active dans l’ultérieur mise en place de la recherche-action (Version arabeVersion française).

La recherche action a été mené à travers 2.400 enquêtes dans 9 communes réparties sur les 6 gouvernorats ont été réalisées par 45 jeunes formés à cet effet travers la tenue d’entretiens semi-dirigés, de l’observation et des focus-groups avec les personnes cibles dans les quartiers. L’ensemble des données quantitatives et qualitatives portant sur les acteurs, vecteurs, messages clés et motivations menant à l’EV collectées ont été dépouillées, synthétisées dans un rapport ( Version française)

Toutes ces reccomandations ont été discutés dans un processus participatif avec plus de 60 organisations tunisiennes, qui a permit la définition de la Feuille de route pour la Prévention de toutes les formes d’extrémisme violent en Tunisie (Version  française, anglaise et arabe). Ce document a été partagé et discuté avec la Commision Nationale de Lutte contre le Terrorisme en Tunisie afin de contribuer dans la définition de la nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme 2021-2025.

Vous trouverez plus d’information sur ce processus participatif dans ce lien.