L’extrémisme violent est un affront aux valeurs de la société civile engagée dans le maintien d’une paix positive et dans la promotion d’une vraie démocratie, de la sécurité humaine, du développement durable et de la protection des droits humains. L’extrémisme violent met en péril notre humanité dans toute la région euro méditerranéenne. Les mouvements extrémistes détournent et exploitent cyniquement les croyances religieuses, les différences ethniques et les idéologies politiques afin de gagner le pouvoir politique et agir contre les droits humains et les libertés fondamentales. Les mouvements fanatiques qui propagent le racisme, l’ultra nationalisme et les idéologies d’extrême droite gagnent en élan et en représentation institutionnelle.

Nous entendons par l’extrémisme violent (ou les extrémismes violents) les idéologies qui aspirent à atteindre le pouvoir politique en optant pour l’usage de moyens violent au lieu de la persuasion. Les idéologies de l’extrémisme violent sont basées sur valeurs totalitaires, fanatiques, intolérantes, patriarcales, anti-démocratiques et anti-pluralistes. Les idéologies d’extrémisme violent peuvent être adoptées par des individus, des groupes, des corporations ou des Etats.

Rien ne peut justifier l’extrémisme violent mais nous devons aussi admettre qu’il n’apparaît pas dans le vide. La preuve qualitative disponible pointe la présence de certains facteurs récurrents, qui sont communs entre une large variété de pays de la région euro-méditerranéenne et qui mènent, parfois isolément et parfois combinés avec d’autres facteurs, à la radicalisation et à l’extrémisme violent.

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube